Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les tribulations d'Éric Dubois- Journal de poésie animé par Eric Dubois.

TEXTE DE FRANÇOIS BONNEAU- LES VASES COMMUNICANTS DE JUILLET 2013

4 Juillet 2013, 23:00pm

Publié par ERIC DUBOIS

Ce mois-ci , dans le cadre des Vases Communicants , le blog "Les tribulations d'Eric Dubois " accueille un texte de François Bonneau , illustrée d'une photo ( merci à lui ).

 

 

 

  table.jpg

  © François Bonneau

 

 

 

Table ronde

 

Et pourquoi seraient-ils restés

Les fesses dans ces assises en creux

De bois, pas si bien ajustées,

Et pourquoi rester à la table,

Quand on peut bâtir une tour

À peine de Pise, une branlante

Avant d’aller courir ailleurs ?



Alors, le débat a repris

Quelque part au delà des murs,

Sans qu’ils ne se souviennent vraiment

De la première question posée.

Et dans le hall déserté

Plus personne ne voyait

La poussière, enfin, retomber.



  François Bonneau

 

 

 

Plus d'infos sur François Bonneau : http://www.irregulier.blogspot.fr/p/qui-propos.html

 

***

 

 

Vous trouverez sur le blog de François Bonneau   "Irrégulier"   : 

 

un texte d'Eric Dubois ( à la date du 5 Juillet 2013 ) dans le cadre des Vases Communicants de Juillet 2013  .

 

 

 

  Lire le texte ici

 


 

 

Plus d'infos sur les Vases communicants :


 

 

 

 

 

http://www.liminaire.fr/spip.php?article1148

 


 

La listes des blogs participant aux Vases Communicants de Juillet 2013 :

 


 

 

 

 

 

 

 

  http://rendezvousdesvases.blogs  

 

 

 

 

 

PRINCIPE DES VASES COMMUNICANTS :

 

 

http://www.facebook.com/group.php?gid=104893605886

 

« …pourquoi ne pas imaginer, le 1er vendredi de chaque mois, une sorte d’échange généralisé, chacun écrivant chez un autre ? Suis sûr qu’on y découvrirait des nouveaux sites… ».( François Bon)



 C'est le principe des vases communicants, un texte de l'un chez l'autre, un texte de l'autre chez l'un.
Les premiers auteurs à l'avoir fait sont François Bon avec son blog Tiers Livre et Jérôme Denis du blog Scriptopolis.

 


Commenter cet article