Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les tribulations d'Éric Dubois- Journal.

REALISME

27 Janvier 2011, 19:02pm

Publié par ERIC DUBOIS

Je ne me fais guère d'illusions, je n'écris pas pour être lu mais pour moi et pour une poignée de fidèles comme l'écrit si bien Jean Gédéon quand il se présente :  
- Est donc lu, comme ses pareils importants ou obscurs, par une minuscule poignée de lecteurs aventureux.  
J'ai choisi la poésie parce que c'est ce qui me correspond le plus. Pas d'amertume mais peut-être un peu de tristesse.

 

 

 

ERIC DUBOIS

Commenter cet article

Yasmina Teterel 30/01/2011 09:07



Ecrire est un don de soi, quoiqu'on en dise. Un don à soi-même et un don à l'autre. Même en écrivant pour soi, on écrit pour l'autre, parce que soi  c'est aussi l'autre.


La poésie est lue, peut-être par un plus petit nombre de lecteurs que pour les autres genres, mais elle est lue. En revanche, elle est, il est vrai moins commentée. Pourquoi ? D'après ce que j'ai
constaté et entendu dire, parce qu'elle touche à l'intime et commenter l'intime est difficile. Le lecteur, face à ce miroir, a t'il suffisamment pris de distance pour commenter ?


N'ayez pas de tristesse, même un peu, soyez heureux. La poésie est gutturale (je reprends vos termes ci-dessus), elle est dans cette caverne qu'est notre gorge. Un trésor qu'il ne faut pas abîmer
et qui perdurera.