Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les tribulations d'Éric Dubois- Journal.

POEMES INEDITS DE CHANTAL DUPUY-DUNIER

25 Décembre 2009, 13:36pm

Publié par ERIC DUBOIS

 

 

 

L’odeur du feu de bois

imprègne nos vêtements et nos cheveux.

Nous portons Encreux sur nos épaules,

sa terre lourde.

L’ancienne maison a pénétré nos pores,

le village est tatoué sur notre peau.

Mes mots sentent le chêne, le hêtre,

parfois le cerisier.



* * *



L’hiver baisse la garde.

Convulsions des dernières glaces.

Les rivières sont grosses.

Des lézards réveillent les pierres.

Quelque chose amorce un retour

que les poètes ont trop chanté.



* * *



Autrefois,

dans nos villages de montagne,

lorsque fondait la neige,

on descendait les morts des toits

pour les porter au cimetière.




       CHANTAL DUPUY-DUNIER 

 

Commenter cet article