Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les tribulations d'Éric Dubois- Journal.

POEME INEDIT DE JEAN-PIERRE LESIEUR

20 Février 2010, 15:09pm

Publié par ERIC DUBOIS

Prenez un poète bien gras ( il en reste )
Ouvrez le suivant la ligne de partage
entre sa poésie et son curriculum vitae.
Secouez tout ce qui dépasse et pend
Tassez bien dans le fond au cas où
quelques vers voudraient faire naufrage.
Salez le tout, à la main de préférence.
Boucanez les testicules aux fumées
du petit matin des bois d’ébène.
Conservez la peau pour les générations à venir .
Panez les pieds en port dû pour
la douane passoire des linguistes.
Comblez les orbites de mots érotiques.
Pestez contre la mauvaise habitude
qu’il a de négliger son orteil droit.
Enduisez le d’hexagone et de silence
pour le faire oublier pendant vingt ans.
Passez au rhum blanc sa couenne chevelue
qu’il arbore gratuitement pour les mouches.
Videz sa prétention de tout contenu
en le tenant par les chevilles de bas en haut
pour éviter qu’il n’en reste qu’un, un seul,
qui déclinerait « s’il n’en reste qu’un»
à toutes les formes de la solitude.
Et quand vous n’aurez plus dans la main
que l’oreille, une seule et triste petite oreille,
collez la contre la vôtre pour entendre gémir
la mer des poètes à jamais RECOMMENCÉE..


JEAN-PIERRE LESIEUR

extrait de POéSIE THéATRE (inédit)

Commenter cet article