Les tribulations d'Éric Dubois. Journal de poésie.

POEME

28 Octobre 2013, 18:26pm

Publié par ERIC DUBOIS

 

Le temps ne guérit que doucement par intermittences l'absence des choses.

L'éternel est mon présent et je ne le nomme pas.

Le parfum des fleurs se mêle à la langue des souvenirs et des regrets et à la pierre des sacrifices.

 

 

 

 

Le parfum des fleurs se mêle à la langue des morts.

 

 

 

Octobre 2013

 

ERIC DUBOIS

 

 

 

 

 

Commenter cet article