Les tribulations d'Éric Dubois. Journal de poésie.

POEME

11 Octobre 2013, 20:03pm

Publié par ERIC DUBOIS

 

 

 

La mort est une amie qui semble lointaine et indifférente. Pour le moment?  

Il faut écrire un poème comme une gifle. Parce que la beauté n'est jamais secondaire. Elle est de l'ordre de la profondeur.


Les roses du sommeil parfument les cimetières de la ville.

 

 

 

 

 

 

OCTOBRE 2013

 

 

ERIC DUBOIS

 

Commenter cet article