Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les tribulations d'Éric Dubois- Journal de poésie.

EST-CE MA DERNIERE CHRONIQUE ?

1 Mars 2013, 15:20pm

Publié par ERIC DUBOIS

 

Est-ce ma dernière chronique ?

 

 

J'ai souvent le sentiment que la littérature, la vraie, pas celle de gare, n'est que vaines gesticulations dans le vide. Après tout, un jour ou l'autre , le monde disparaîtra, il a failli d'ailleurs "disparaitre" le 21 décembre 2012 mais bon trève de plaisanterie, soyons sérieux, on sait tous que le monde disparaîtra avec ses archives, ses livres, ses musées, ses monuments etc... Alors à quoi bon écrire surtout quand on jette un simple coup d'oeil sur les meilleures ventes en librairies?

Alors il y a de quoi rire. Le consommable jetable a encore de beaux jours devant lui.

On ne lit pas des livres, on lit des livres "lisibles" au vocabulaire d'école primaire, à la syntaxe journalistique et très simple : sujet-verbe-complément. On lit des histoires qui ressemblent à des scénarios de cinéma adaptés pour le genre romanesque. Effet pervers du cinéma sur le roman : beaucoup de dialogues, descriptions rapides, personnages qui manquent souvent de profondeur. Et les histoires se ressemblent. Effet pervers de la comédie américaine sur la littérature française.

Les bons écrivains, les bons romanciers il faut aller les chercher. Vous ne les verrez pas toujours en tête de gondole des supermarchés mais vous les trouverez grâce au "bouche à oreille" avisé , en parcourant les rayons de certains libraires et de certaines bibliothèques ou par l'entremise de revues littéraires qui mettent en avant l'écriture, le talent, l'oeuvre et non la publicité affichée de certains auteurs qui font dans le show-bizz.

Le Vendredi 25 janvier 2013 , je suis allé à une soirée Remue.net consacrée à l'édition numérique et à Publie.net et à NumerikLivres , au Centre Cerise à Paris. François Bon et toute la team Publie.net ou presque officiait. Les auteurs Publie.net dont je fais partie y étaient invités, invités à parler, à dialoguer. On a parlé livres numériques, revue ( la revue d'Ici Là ) , blogs , écriture, récits, poésie . Ca fait du bien, croyez-moi de pouvoir parler "écriture" et non pas "boutique", les écrivains, les romanciers, les poètes, les essayistes ne sont pas des épiciers mais des artistes. On l'oublie trop souvent. On propose autre chose, finalement. On propose de l'écriture. L'avenir de la littérature passe par les livres numériques et les blogs. L'avenir de la littérature est dans le Web et non dans des formules poussièreuses et mercantiles.

 

 

ERIC DUBOIS

 

 


 

 

NB : Chronique lue dans l'émission Le lire et le dire sur Fréquence Paris Plurielle du 1 er Mars 2013

Commenter cet article