Les tribulations d'Éric Dubois. Journal de poésie.

SOUFFLES COUPÉS

21 Janvier 2017, 15:48pm

Publié par Les Tribulations d'Eric Dubois

 

Nous sommes les statues du silence qui guettons nos ombres.

 
 
 
 

 

 

 

ressembler à l'image qu'on a de nous et qui n'existe pas et qui n'est que le début du gouffre lumière du jour lumière du temps lumière du ciel lumière au bout du chemin que balisent nos souvenirs ombres fantômes errant sans but murs d'angoisse le trou béant bâille soleil sombre du monde murs d'angoisse c'est l'accident la chute abrupte rien n'atténue le bris chercher la lumière comme un chemin indépassable en vertu des heures et des saisons et livrer nos pensées à l'inconfort du monde chant l'espace trié comble du cercle immobile station des couleurs comme l'eau tombe des arbres le ciel prend la pose lumière encore pensée pour nous deux l'escalier la chute la folie les murs le ciel c'est l'hiver les mots manquent pour dire l'hiver ciel de mots ombre silhouettes cap sur le sud le regard perdu dans le jour brillant des certitudes empoigner ce qu'il reste des cendres souffles coupés c'est l'hiver le froid paralyse les corps mort chimique c'est l'hiver indicible

 
 
 
Janvier 2017
 
 
ERIC DUBOIS
 
 
 
 
 
 
 

Commenter cet article